27 janvier 2015

Brioches suisses de Christophe Felder

Je suis désolée mais aujourd'hui ça ne sera pas light du tout du tout!!!! Je vais me pencher là dessus pour faire quelque chose de plus allégé. C'est possible, il suffit de faire une page à brioche légère une crème pâtissière légère et utiliser des raisins secs. lol

Mais en attendant, il faut absolument que vous essayez ces petites viennoiseries qui sont à tomber par terre. Ca parait compliqué mais ça ne l'est pas du tout. Croyez moi, si j'ai réussi tout le monde peut réussir!!!

En fait, pour la petite histoire, comme beaucoup de gourmands, j'ai fait des pieds et des mains pour avoir THE BIBLE de la pâtisserie à savoir le livre rose de Christophe Felder. Bon tout n'est pas à ma porter, faut pas oublier que je fais surtout de la cuisine de cantine, mais que nenni, j'ai voulu ABSOLUMENT avoir ce recueil de recette et au final je l'ai eu en double exemplaire!!!! lol. Un exemplaire sous forme d'application ipad pour la maison et un sous forme de livre (qui est juste sublime) pour chez ma belle maman où nous allons très très souvent.

Bref du coup, une fois de plus j'ai été gâtée (je vais finir par croire que je suis pourrie gâtée moi dis donc) mais j'ai su récompenser ceux qui me chérissent autant en leurs faisant ces délicieuses brioches suisses. Du coup j'essaie d'en faire le plus souvent possible mais c'est un peu long.



Je dois avouer que je ne pensais pas réussir à en faire d'aussi jolies et d'aussi bonnes mais la recette n'est pas bien compliquée, il faut juste prendre son mal en patience et suivre à la lettre et tout se passe pour le mieux!!

Bon allez je me tais et je cede la place à la recette.

Pour faire 12 grosses brioches suisses qui raviront les petits comme les grands il vous faudra:

Pour la pate à brioche:

  • 250gr de farine type 45
  • 30gr de sucre
  • 1cc de sel
  • 10gr de levure fraiche
  • 3 oeufs
  • 165gr de beurre à température ambiante (bon on peut diminuer un peu car je vous assure que 165gr c'est énorme et la pâte est du coup très très grasse)
Pour la crème patissière
  • 250ml de lait
  • 1cc de beurre
  • 1/2 gousse de vanille (merci Sabrina pour ta vanille elle est juste PARFAITE)
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 50gr de sucre
  • 20gr de maizena
  • 1CS rase de farine
Pour la garniture et la finition:
  • 120gr de pépites de chocolat ou des raisins secs c'est comme vous voulez
  • 50gr de sucre
  • 50gr d'eau
  • 1CS de fleur d'oranger
  • 1 oeuf
Tout d'abord moi je prépare la crème pâtissière tout de suite pour qu'elle soit la plus froide et ferme possible.

Pour cela il faut faire chauffer le lait avec le beurre sur un feu moyen. Y ajouter la vanille fendue et grattée.
A coté, mélanger les jaunes d'oeufs avec le sucre. Ajouter la maïzena et la farine et surtout bien mélanger.
Lorsque le feu commence à bouillir, retirer la gousse de vanille et verser le lait sur le mélange oeuf-maizena tout en fouettant fermement.
Transvaser le tout dans la casserole et continuer de remuer. Remettre sur le feu moyen jusqu'à ce que ça épaississe.
Voilà la crème est prête. La verser dans un récipient et la couvrir de suite d'un film transparent à même la surface de manière à ce qu'une croute ne se forme pas sur le dessus.

Maintenant on peut préparer la page à brioche.
Mettre la farine, le sucre, le sel et la levure dans le bol du robot (ou si c'est fait à la main dans un grand récipient) . Attention le sel ne doit pas toucher le sucre ni la levure (moi perse j'aime bien délayer la levure dans le liquide tiède parfois mais pas trop chaud sinon elle perd son pouvoir magique de faire gonfler la page lol). Ajouter les oeufs et commercer à pétrir tout doucement jusqu'à ce qu'une boule se forme.
Ajouter petit à petit le beurre en continuant le pétrissage et en augmentant la vitesse jusqu'à ce que la page se détache complètement du bol et ne forme qu'une boule élastique sur le pétrin. Ca peut dure 10 bonnes minutes quand même à grande vitesse.
La laisser reposer pendant 1h, elle doublera de volume.

Dégazer et l'aplatir en rectangle et la placer au frigo 40 min puis 20 min au congélateur, sinon 2h au frigo.
Cette étape permet à la pâte de durcir pour pouvoir la travailler plus facilement en forme de pain suisse. Sinon elle est trop molle et ça rend les choses plus compliquées.

Quand la pate a bien reposer, la sortir du frigo, la travailler un tout petit peut et faire un grand rectangle.
Fouetter la crème pâtissière pour la rendre souple.

Etaler la crème pâtissière de manière à recouvrir la partie inférieur du rectangle de page. Parsemer des pépites de chocolat (ou comme moi parfois de raisins secs qui ont gonflés dans du rhum hummmmm). Recouvrir le tout de la partie supérieur de page et passer délicatement un coup de rouleau à pâtisserie sur le dessus afin de bien enfoncer les pépites de chocolat et de retirer l'eau qui peut rester.

Découper des rectangles de pates de 5-6cm d'épaisseur et les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser pousser de nouveau 2h à température ambiante.

Viens ENFIN la cuisson!!! préchauffer le four à 180°. Badigeonner les brioches avec l'oeuf battu pour les faire dorer.
Enfourner 10-12 min.

Pendant la cuisson préparer le sirop en mélangeant l'eau avec le sucre et la fleur d'oranger. Quand les brioches sortiront du four il faudra les badigeonner avec ce sirop. La chaleur de la brioche fera s'évaporer l'eau du sirop et gardera le sucre sur le dessus, ce qui rendra les brioches légèrement collantes mais tellement meilleures comme dans les boulangeries. Mais bon vous n'êtes pas obligé de passer cette étape non plus.

Laisser tiédir et déguster sans plus attendre. C'est juste une tuerie!!!!!!!!




1 commentaire:

  1. I m saving your blog in my personal folder to visit again You made legal points within this article that I sense need further examination. I agree with most all of this info. amazing work.
    hardsten keukenblad

    RépondreSupprimer